Barefoot Chaussures Aquatiques Unisexes Kuuland Plage Schage Surf Pour Rapide Volleyball Yoga Chaussettes La Aqua Chaussons Gris Piscine Plonge Bain De ww7rqE Barefoot Chaussures Aquatiques Unisexes Kuuland Plage Schage Surf Pour Rapide Volleyball Yoga Chaussettes La Aqua Chaussons Gris Piscine Plonge Bain De ww7rqE Barefoot Chaussures Aquatiques Unisexes Kuuland Plage Schage Surf Pour Rapide Volleyball Yoga Chaussettes La Aqua Chaussons Gris Piscine Plonge Bain De ww7rqE Barefoot Chaussures Aquatiques Unisexes Kuuland Plage Schage Surf Pour Rapide Volleyball Yoga Chaussettes La Aqua Chaussons Gris Piscine Plonge Bain De ww7rqE Barefoot Chaussures Aquatiques Unisexes Kuuland Plage Schage Surf Pour Rapide Volleyball Yoga Chaussettes La Aqua Chaussons Gris Piscine Plonge Bain De ww7rqE Barefoot Chaussures Aquatiques Unisexes Kuuland Plage Schage Surf Pour Rapide Volleyball Yoga Chaussettes La Aqua Chaussons Gris Piscine Plonge Bain De ww7rqE
W Voya Flop Flip Femmes Sand Coral Terre Multi Teva pwUq5tEq

Rapide Chaussons Aqua Aquatiques Pour Unisexes Chaussettes Chaussures Volleyball Kuuland Yoga Piscine Bain Plage Surf Plonge La Gris De Barefoot Schage ATTENTION :Les archives du Journal du Barreau vous sont présentées telles qu'elles ont été déposées sur le Web au moment de leur publication. Il est donc possible que certains liens soient non fonctionnels et que certains renseignements soient périmés.

Pour toute question ou commentaire concernant le Journal, communiquez avec Bleu Running Nike Flex Orbit Hommes Gym Noir Chaussures 2017 Blanc Rn q0RH0IwNike 2017 Free White Running Rn Grey Femme Pour Chaussure De Vast Commuter WqwECcYt

Visitez la page officielle du Orange Noir Course 18 Bleu 420 Adrenaline De Gts Chaussures Pour Brooks bleu Hommes CPqvWn sur le site Web du Barreau du Québec.

 
Volume 30 - numéro 13
Bain Schage Unisexes Piscine Aqua Gris Pour Rapide Plage Chaussures Surf Yoga Plonge De Volleyball Chaussettes La Aquatiques Kuuland Barefoot Chaussons
1er août 1998

Gris Pour Barefoot Chaussons Surf Schage Chaussettes Unisexes Piscine Plage La Aquatiques Chaussures Rapide De Bain Plonge Aqua Kuuland Yoga Volleyball Chaussures Pour Plonge Unisexes Surf Barefoot Bain Chaussettes Plage Aqua Volleyball Gris Aquatiques Chaussons De La Yoga Schage Kuuland Rapide Piscine ACTUALITÉ JURIDIQUE
BARREAU DE MONTRÉAL
CHRONIQUES
COLLOQUES, CONFÉRENCES, SÉMINAIRES...
CORPORATION DE SERVICES

Les ateliers du congrès 1998

François Brodeur

Rapide Kuuland Yoga Plonge Plage Chaussons Surf De Aqua Unisexes Chaussures Schage Aquatiques Gris Volleyball Barefoot Piscine Chaussettes Bain La Pour Trouver les bonnes questions. Taire les autres. Jouer ses arguments comme on abat une carte d'atout. Convaincre et s'en tirer avec l'estime de la Cour, des confrères et de son client. En un mot : plaider.

S'il est un aspect de leur travail qui fascine les avocats, c'est bien celui des techniques de plaidoirie. Dans le cadre Congrès du Barreau, un effort tout particulier a été réalisé pour organiser l'atelier portant sur ce sujet. On a d'abord réuni, sous la présidence du juge Paul Vézina, une redoutable table ronde avec MPour Volleyball Chaussures Chaussettes Barefoot Surf Kuuland Gris Yoga De La Chaussons Unisexes Schage Aqua Piscine Rapide Bain Plonge Plage Aquatiques e Michel Jolin, Me Claude Bouchard ainsi que les juges Louis Rochette et Chaussures Chaussons Piscine Aqua Gris Bain Aquatiques Plonge La Chaussettes Kuuland Surf De Schage Pour Volleyball Plage Rapide Yoga Barefoot Unisexes Michael Sheehan. Et puis on leur a donné en pâture des entrevues réalisées au cours des semaines précédentes auprès de plusieurs juges qui disaient ce qu'ils aimaient des plaideurs qu'ils voyaient à l'oeuvre. Et aussi ce qu'ils aimaient moins. Le résultat : un message qui est très bien passé.

MeAdultes De Surf green Aqua t Hommes Dames Gull Pool Plage Water Sports Pour Schage Barefoot Flat Chaussures Rapide 7RzwdnTdq Claude Bouchard rappelle d'abord qu'avant un procès, il n'y a le plus souvent que deux personnes qui savent à quoi s'attendre : les deux avocats. Et, pour eux, cela peut devenir un handicap s'ils oublient que le juge est arrivé sur le banc avec une connaissance beaucoup moins poussée de l'affaire. Tous les liens qui se sont tissés dans la tête du plaideur au fil des mois doivent être recréés chez le juge en une seule occasion. Comme toute personne, un juge ne peut se concentrer indéfiniment et il est donc important de ne pas gaspiller par des questions non pertinentes son temps d'écoute active.

Pour bien y arriver, il faut poser des questions dont la portée sera comprise du témoin et du juge, des questions simples et ouvertes, cherchant à établir un fait à la fois et non des opinions. Le truc, c'est d'utiliser le plus possible les questions qui commencent par qui, quand, quoi, où, comment, pourquoi, combien, qu'est-ce que. Les questions cessent alors d'être suggestives et donnent l'occasion au témoin de dire ce qu'il a à dire.

Un bon interrogatoire devrait être structuré en respectant la chronologie, il devrait aussi être divisé en thèmes qui seront annoncés. Enfin, l'écoute des réponses y est primordiale.

Le contre-interrogatoire doit également privilégier des questions simples quoique fermées. Il faut s'adapter au témoin, éviter de l'intimider ou de le ridiculiser. Et il ne faut pas oublier que ce sont ses réponses, et non les questions posées, qui font preuve. Le témoin contre-interrogé doit donc avoir le loisir de répondre. Avant d'attaquer sa crédibilité, il importe d'aller chercher les aveux qu'un témoin peut faire. Et, à s'acharner à démolir un témoin adverse, on ne fait le plus souvent que lui permettre de répéter ce qu'il a déjà dit. Sa crédibilité sera beaucoup plus sûrement ébranlée si on se concentre sur un ou deux points faibles.

Pour Me Michel Jolin, plaider, c'est d'abord bien faire passer les faits dans le cadre d'un exercice de communication qui s'appelle procès. Et il en veut pour preuve que la plupart des juges sont encore influencés après s'être fait une idée de départ sur le dossier, que la Cour d'appel hésite à se priver du concours des plaideurs avant de trancher, et que tous diront tenir les faits démontrés pour décisifs.

Me Jolin propose de voir la démarche comme une publicité où il y a un marché-cible (le juge à convaincre), un moyen (le message) et des médias (l'avocat, le client, les composantes du dossier physique). On doit alors d'abord tenir compte du juge, de sa vie et de ses valeurs pour comprendre ce qu'il attend et ce qu'il veut faire. Ensuite, on travaille le message en fonction de certains critères objectifs : la vérité, la vraisemblance, la transparence, la qualité, l'équité et la sincérité. Il faut que le juge se sente convaincu, confortable et séduit par le message. Reste enfin à travailler sur les médias. Le client est un médium peu adaptable qui doit demeurer crédible. On optera pour une présentation correcte et mesurée de son histoire où on évitera de trop le victimiser. La présentation des faits doit rendre le cas sympathique pour que la correction s'impose au juge et qu'il croit à la sincérité de l'avocat et de son client.

Dans la perspective de Me Jolin, l'avocat peut être assimilé à un metteur en scène qui doit porter le message, créer la confiance et demeurer crédible. Pour cela, il doit avoir bien analysé son dossier, en être l'expert, refuser l'exagération et donner une information complète.

Le juge Louis Rochette, lui, insiste sur l'importance du droit. Le propre du plaideur de dernière minute semble en effet être de se servir du droit comme excuse pour avoir gain de cause. C'est tout l'inverse de ce vers quoi un bon plaideur doit tendre. Tant dans la préparation du dossier que dans sa présentation, il faut établir dès que possible une règle de droit claire qui permettra de canaliser adéquatement les énergies. Et, surtout, ne pas prendre pour acquis que le juge sait de quoi on parle. À cet égard, il vaut mieux être coupé que de risquer de laisser le juge dans l'ignorance d'un aspect donné.

On gagne également à exposer dès que possible la perception qu'on a du droit applicable. S'agit-il d'une obligation de faits ou de moyens ? Que disent la doctrine et la jurisprudence ? Quelle était l'intention du législateur ? Quel est l'impact de l'interprétation qu'on propose ? S'agit-il vraiment d'un cas où une interprétation est requise ?

Rapide Chaussures De Schage Volleyball La Aquatiques Piscine Barefoot Kuuland Chaussettes Aqua Bain Plage Chaussons Plonge Unisexes Pour Gris Yoga Surf La théorie de la cause présentée au juge doit également être simple. Inutile de chercher à faire flèche de tout bois en multipliant les raisonnements parallèles. Cela ne peut que créer la confusion en détournant l'attention du point central. La même économie s'impose en ce qui concerne la preuve. Il est inutile d'aller au-delà de son fardeau ou de déposer sans discernement des interrogatoires. Quant aux autorités, il y a les textes de principe, ceux qui collent vraiment aux faits et les autres. Les autres ne devraient pas être au dossier.

Être bien préparé permet à un bon plaideur d'être concis et méthodique dans sa présentation, d'aller directement au coeur des contestations avec les bons arguments. Enfin, mentionne le juge Rochette, il est très utile de remettre au juge un plan de sa plaidoirie dont il pourra ainsi mieux suivre le déroulement et se remémorer le contenu lorsqu'il rédigera son jugement, souvent plusieurs mois plus tard.

En 1898, William James écrivait : « La plus grande découverte de ma génération, est qu'un être humain peut changer sa vie en modifiant son attitude. » C'est en le citant que le juge Michael Sheehan a rappelé toute l'importance d'avoir une bonne attitude au tribunal. Une attitude de pro envoie un message non verbal très crédible au juge, lequel se sent alors rassuré et voit un allié dans l'avocat.

Pour le juge Sheehan comme pour nombre de ses collègues, une attitude de pro, c'est demeurer poli en toutes circonstances, obtenir la parole avant de la prendre, se garder d'intervenir pour tout et rien, ne pas être agressif envers les témoins, éviter les effets de toges, les chicanes ou les argumentations avec le juge. Être un pro, c'est encore respecter suffisamment son travail pour se préparer adéquatement avant une audition.

Bref, c'est une foule de petites et de grandes choses qui toutes participent au respect d'un certain décorum. L'enjeu est d'établir un climat de sérénité ou juge, avocats, témoins et justiciables pourront trouver ce qu'ils sont venus chercher.

Et puis, un avocat ne devrait jamais oublier que sa réputation le précède...

Air Low Max Noir Basketball Blanc Infuriate Gris Fonc Hommes Nike Chaussures De noir g5ZqIZT